Le Val d'Airou

 

    2 x 10 km / 5H00

- cliquer pour agrandir -

Les carrières de pierre de Beauchamps

Au bord de l'Airou, près de la route Viffedieu Granville, l'extraction de la pierre de Beauchamps a connu son apogée au début du siècle, avec la famille Bougourd, Maître carrier_ qui exploitait douze carrières occupant une centaine d'ouvriers. Ces carrières produisaient alors des pierres à faux, des dallages, des pavés de rue et d'écurie, des pierres à bâtir ; elles alimentaient les Ponts et Chaussées. La concurrence du ciment et les constructions bon marché ont hélas été fatales à cette activité dont l'exploitation s'est arrêtée vers 1930‑35. En 1971 Marcel Rogerie à réouvert une carrière et produit des dallages d'ornement jusqu'en 1995.

 

Zoo de Champrépus

A 2 km de Beauchamps, dans la direction de Villedieu, ce parc permet de découvrir de très nombreuses espèces d'animaux : lions, tigres, panthères, zèbres, yacks, lamas, nombreuses variétés de singes, oiseaux, ...

 

Beauchamps : un peu d'histoire

Beauchamps (abusivement orthographié au pluriel) peut s'enorgueillir d'être le berceau d'une illustre famille que rappellent les rares vestiges de son château qui était dressé sur un promontoire dominant l'Airou face à Dragueville. Hugues de Beauchamp commandait les troupes duVal de Sienne lors de la conquête de l'Angleterre. La famille se partagea ensuite en 2 branches ; la branche Anglaise, avec quelques grands barons, dont la descendance aboutit vraissemblablement à une filiation royale ; la branche ,normande fut également distinguée, Raoul de Beauchamp épousa notamment Clémence . du Guesclin, soeur du connétable, au XIVème.

 

Le Bois Frou (à Le Tanu)

La boucle de Le Tanu passe au village du Bois Frou, aujourd'hui composé d'une ferme et de quelques maisons mais à l'histoire riche. Cette Ancienne demeure seigneuriale appartenait à la famille de Sainte‑Marie jusqu'en 1656. Vers la fin du XVIIème, les religieux de Saint Dominiqu s'y installèrent, une chapelle, aujourd'hui disparue y fut érigée. A la Révolution, la chapelle fut pillée (une cloche sera retrouvée au manoir de la Semondière à Brécey) et le manoir vendu comme Bien national à Thomas Nélet, qui avait rédigé les cahiers de doléances pour les Etats Généraux et devint Maire de La haye Pesnel.

 

Le Viaduc du Guibel

Edifié en 1869, sous Napoléon III, à l'occasion de la mise en service de la ligne Paris‑Granville, cet oeuvre d'art, d'une longueur de 98,5 ra et d'une hauteur de 22,5 in, enjambe la vallée de l'Airou. Depuis lors, le trafic ferroviaire a bien évolué mais le site resté bucolique et tranquille, apprécié des pêcheurs, est tout à fait indiqué pour le pique‑nique.

 

Actualités

  • Programme Culturel - Associatio Culture en Pays Hayland Samedi 29 mars à 20h30, salle Espace du Bocage à La Haye Pesnel
  • Don du sang - annnée 2014 De 15h à 19h