Ca bouge à La Lucerne !

Une commune rurale où il fait bon vivre, à faible distance de la mer, et dont les habitants sont fiers de posséder deux joyaux que sont la forêt et l'abbaye, que pourrait-on souhaiter de plus à La Lucerne d'Outremer ?

- cliquer pour agrandir -

Depuis de nombreuses années, elle est réputée pour être une commune qui n'a pas les deux pieds dans le même sabot, comme on dit parfois ! Sa population augmente rapidement et les nouveaux arrivants semblent s'intégrer facilement dans ses associations actives et nombreuses.

Cependant le développement économique n'est pas au rendez-vous, comme c'est le cas dans la plupart des communes de cette taille en Basse-Normandie. Mais ça tombe bien, diront certains, nous ne souhaitons pas d'industries en milieu rural. Alors, il a fallu penser à une autre forme de développement, le tourisme !

Le Sud Manche est connu par le Mont Saint-Michel, mais l'arrière-pays ne possède aucune infrastructure résidentielle capable de retenir les touristes qui viennent le visiter. Un ensemble de coïncidences un peu forcées a permis à la commune d'avoir, un Plan Local d'Urbanisme en cours  d'élaboration, un terrain de 4,5 hectares qui se libérait entre la forêt et le bourg et un porteur de projet qui était séduit par le site et acceptait de répondre aux exigences du conseil municipal. Voilà comment est née l'idée d'une résidence de tourisme à La Lucerne !

Comme la plupart de celles construites aujourd'hui, elle le sera avec des fonds de défiscalisation. Les bâtiments seront tous de construction  traditionnelle et devront s'intégrer harmonieusement à l'environnement local. Il est prévu de pouvoir héberger un maximum de trois cents  personnes dans des maisons individuelles allant du studio au T3.

Parmi les installations collectives on trouvera une piscine couverte, une salle de  restauration sans fabrication afin de faire travailler les restaurateurs et traiteurs locaux, des terrains de tennis et sans doute un centre de remise en forme avec des équipements tels que sauna ou jacuzzi. Une partie de ces installations pourrait être mise à la disposition des habitants locaux sous réserve de conventions avec les collectivités.

Les apports de cette résidence de tourisme seront indéniables pour le commerce local et l'artisanat sur l'ensemble de la communauté de communes. La création d'une quinzaine d'emplois minimum, dont plus de la moitié en temps plein à l'année est loin d'être négligeable pour nos jeunes.

La mise en place d'une taxe de séjour permettra de financer un emploi d'animateur d'environnement qui pourra former les résidents au respect de la forêt l'été et travailler avec les enfants des écoles et les collégiens le reste de l'année.

Le conseil municipal a en effet souhaité que cet ensemble soit soumis à des exigences environnementales particulièrement sévères. Les porteurs du projet travaillent aujourd'hui avec lui dans cette direction ; entre autres, une étude de chaufferie bois-énergie pour les bâtiments collectifs et la piscine est en cours. Loin de nuire à la qualité de vie de La Lucerne, ce projet se devra d'être remarqué par son exemplarité dans les domaines du développement durable et de l'environnement.

C'est dans cet esprit, que le Conseil Communautaire, lors d'une délibération au mois de novembre dernier, a donné son soutien au projet à l'unanimité.

Permis de construire début 2007, ouverture été 2008. Souhaitons bon vent à ce projet qui a déjà fait couler beaucoup d'encre !

Actualités

  • Programme Culturel - Associatio Culture en Pays Hayland Samedi 29 mars à 20h30, salle Espace du Bocage à La Haye Pesnel
  • Don du sang - annnée 2014 De 15h à 19h